Les Musulmans de CIBITOKE ne veulent que la paix


Les musulmans du chef-lieu de la province Cibitoke ne prônent que pour le dialogue afin d’aboutir à une paix durable dans le pays. Ils l’ont dit ce jeudi lors de la célébration de la fête du mouton.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 18 : 51 : 41
a

Selon le représentant des musulmans dans la province Cibitoke, sans paix les musulmans ne pouvaient célébrer la fête de ce jeudi dans la tranquillité.

Raison pour laquelle, Maalim Omar NDUWIMANA représentant des musulmans de cette province de l’Ouest du pays, qui a dirigé la prière de ce jeudi se dit satisfait de la façon dont la fête du mouton a vu la participation de beaucoup de musulmans.

A Maalim Omar NDUWIMANA d’expliquer que l’ISLAM signifie la paix et que tous les musulmans sans distinction aucune doivent militer pour la paix.

Il demande cependant aux dirigeants du pays et aux opposants de mettre en avant le dialogue pour que la province Cibitoke en particulier et le pays en général aient une paix durable.

Un appel lancé également par les musulmans de ce coin du pays, que le site de la Radio Isanganiro a approché ; au moment où Cibitoke fait face à des attaques répétitives des groupes armés.

La fête du mouton qui s’est déroulé au stade de l’école primaire Rugombo I a été marquée par le partage entre les riches et les pauvres ; musulmans ou non musulmans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

180 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 14 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Le saignement chez la femme : Un problème de décollement placentaire,(popularité : 8 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 7 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 7 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 7 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 7 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 7 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 7 %)