Les Musulmans de CIBITOKE ne veulent que la paix


Les musulmans du chef-lieu de la province Cibitoke ne prônent que pour le dialogue afin d’aboutir à une paix durable dans le pays. Ils l’ont dit ce jeudi lors de la célébration de la fête du mouton.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 18 : 51 : 41
a

Selon le représentant des musulmans dans la province Cibitoke, sans paix les musulmans ne pouvaient célébrer la fête de ce jeudi dans la tranquillité.

Raison pour laquelle, Maalim Omar NDUWIMANA représentant des musulmans de cette province de l’Ouest du pays, qui a dirigé la prière de ce jeudi se dit satisfait de la façon dont la fête du mouton a vu la participation de beaucoup de musulmans.

A Maalim Omar NDUWIMANA d’expliquer que l’ISLAM signifie la paix et que tous les musulmans sans distinction aucune doivent militer pour la paix.

Il demande cependant aux dirigeants du pays et aux opposants de mettre en avant le dialogue pour que la province Cibitoke en particulier et le pays en général aient une paix durable.

Un appel lancé également par les musulmans de ce coin du pays, que le site de la Radio Isanganiro a approché ; au moment où Cibitoke fait face à des attaques répétitives des groupes armés.

La fête du mouton qui s’est déroulé au stade de l’école primaire Rugombo I a été marquée par le partage entre les riches et les pauvres ; musulmans ou non musulmans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

155 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 55 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 38 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 14 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 6 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 5 %)

Muyinga/Handicapés à l’école,(popularité : 4 %)

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !,(popularité : 4 %)

Le Syndicat CONAPES appelle à la mise en application des accords,(popularité : 4 %)