Les Musulmans de CIBITOKE ne veulent que la paix


Les musulmans du chef-lieu de la province Cibitoke ne prônent que pour le dialogue afin d’aboutir à une paix durable dans le pays. Ils l’ont dit ce jeudi lors de la célébration de la fête du mouton.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 18 : 51 : 41
a

Selon le représentant des musulmans dans la province Cibitoke, sans paix les musulmans ne pouvaient célébrer la fête de ce jeudi dans la tranquillité.

Raison pour laquelle, Maalim Omar NDUWIMANA représentant des musulmans de cette province de l’Ouest du pays, qui a dirigé la prière de ce jeudi se dit satisfait de la façon dont la fête du mouton a vu la participation de beaucoup de musulmans.

A Maalim Omar NDUWIMANA d’expliquer que l’ISLAM signifie la paix et que tous les musulmans sans distinction aucune doivent militer pour la paix.

Il demande cependant aux dirigeants du pays et aux opposants de mettre en avant le dialogue pour que la province Cibitoke en particulier et le pays en général aient une paix durable.

Un appel lancé également par les musulmans de ce coin du pays, que le site de la Radio Isanganiro a approché ; au moment où Cibitoke fait face à des attaques répétitives des groupes armés.

La fête du mouton qui s’est déroulé au stade de l’école primaire Rugombo I a été marquée par le partage entre les riches et les pauvres ; musulmans ou non musulmans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

162 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 11 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 3 %)

Les vaches en débandade dans la réserve naturelle de la Rukoko,(popularité : 3 %)

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille,(popularité : 3 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 3 %)

Le directeur de l’Hôpital de Rumonge accusé de mauvaise gestion du personnel ,(popularité : 2 %)

18ème albinos tuée, les organisations privées se lèvent pour dire assez !,(popularité : 2 %)

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 2 %)