Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Rafle des motos à Bubanza : plus de 30 motos saisies


Plus de 30 motos ont été saisies par la police dans les communes de Bubanza et Gihanga en province Bubanza ce mercredi. Toute la journée c’était une rafle dans les rues. Les motards se lamentent et réclament leurs motos depuis ce jeudi matin. La police indique que l’opération a été lancée pour des raisons de contrôle.



Par: Isanganiro , jeudi 24 septembre 2015  à 19 : 13 : 00
a

Ce jeudi matin, une vingtaine de motards apparemment fâchés ont assiégé les bureaux de police à Gihanga réclamant leurs motos mais ils ont fini par s’en aller sans en avoir.

« Je ne comprends pas pourquoi on peut saisir toutes les motos même celles qui ont des documents au complet, au moment où nous sommes pendant une période difficile de rentrée scolaire », déplore Pierre Ndayizeye, un motard du village 2 de la commune Gihanga, « nos familles risquent de mourir de faim », poursuit-il.

Emmanuel Bukeyeneza, un technicien de promotion de santé dans la même commune, lui, il s’était rendu à la police pour réclamer sa moto de service qui a été saisie parmi toutes les autres.

Ce jeudi matin, il était même difficile d’avoir une moto à Gihanga pour celui qui voulait se déplacer. Même celles qui sont parvenues à échapper à cette rafle n’apparaissaient pas dans les rues. Les propriétaires ont préféré les conserver d’abord afin d’éviter qu’elles soient saisies et qu’elles passent des jours et des jours à la police en attendant le contrôle.

A Gihanga c’est plus de 20 motos qui ont été saisies au cours de cette rafle de ce mercredi. En commune Bubanza, c’était le même scénario. Le chef de poste de la police de cette commune dit qu’il a saisi 10 motos et que trois d’entre elles ont déjà remises à leurs propriétaires. Les sept qui restent pourraient être remises à leurs propriétaires s’ils amènent leurs documents complets, surtout les papiers d’assurance, la vignette fiscale et le permis de conduire, selon Jérôme Manirambona, chef de poste de la police de Bubanza.

Ceux qui réclament leurs motos demandent que tout au moins le contrôle technique dont parlent les policiers puisse se faire le plus vite possible afin de les remettre au lieu de les laisser garer éternellement devant les locaux de la police. Un policier approché a dit que le contrôle se ferait ce vendredi puisque le jeudi était un jour de congé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

312 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 19 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 11 %)

Un incendie détruit deux kiosques au marché de Ngozi,(popularité : 11 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 10 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 10 %)

Cibitoke : Les points d’entrées au Congo sur la Rusizi fermés,(popularité : 10 %)

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent,(popularité : 10 %)

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 9 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 9 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 9 %)