Casse-tête pour avoir une carte identité dans les communes urbaine de Bujumbura




Par: Isanganiro , vendredi 25 septembre 2015  à 08 : 38 : 29
a

La carte d’identité est un document qui était délivré au niveau des ex- communes devenus actuellement des zones. Un secrétaire de l’ex- commune identifiait la personne à la recherche de sa carte d’identité et c’est l’ex- administrateur qui la signait.

Aujourd’hui les cartes d’ identités sont signés au niveau des nouvelles communes. La procédure commence par l’ identification de la personne à la recherche de sa carte faite par le chef de quartier qui lui donne une sorte de carte appelée « souche » , il la complète, la signe et envoi la personne à la commune pour l’octroi de sa carte par l’administrateur, affirme un des agents de l’ état civil de la zone Cibitoke en commune Ntahangwa .

Il ajoute que d’autres documents comme l’identité complète, la carte de résidence, l’attestation de résidence, l’extrait d’acte de naissance, la publication des bancs sont toujours délivrés à la zone.

Selon toujours cet agent de l’Etat civil de la zone Cibitoke, les nouvelles communes sont submergées par le flux des demandeurs des cartes d’identité et trouve que cette opération d’octroi d’identité devrait retourner au niveau des zones après la nomination des chefs de zone qui seront bientôt nommés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

470 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 13 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 7 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 7 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 7 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 7 %)

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 7 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 6 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 6 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 6 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 6 %)