Casse-tête pour avoir une carte identité dans les communes urbaine de Bujumbura




Par: Isanganiro , vendredi 25 septembre 2015  à 08 : 38 : 29
a

La carte d’identité est un document qui était délivré au niveau des ex- communes devenus actuellement des zones. Un secrétaire de l’ex- commune identifiait la personne à la recherche de sa carte d’identité et c’est l’ex- administrateur qui la signait.

Aujourd’hui les cartes d’ identités sont signés au niveau des nouvelles communes. La procédure commence par l’ identification de la personne à la recherche de sa carte faite par le chef de quartier qui lui donne une sorte de carte appelée « souche » , il la complète, la signe et envoi la personne à la commune pour l’octroi de sa carte par l’administrateur, affirme un des agents de l’ état civil de la zone Cibitoke en commune Ntahangwa .

Il ajoute que d’autres documents comme l’identité complète, la carte de résidence, l’attestation de résidence, l’extrait d’acte de naissance, la publication des bancs sont toujours délivrés à la zone.

Selon toujours cet agent de l’Etat civil de la zone Cibitoke, les nouvelles communes sont submergées par le flux des demandeurs des cartes d’identité et trouve que cette opération d’octroi d’identité devrait retourner au niveau des zones après la nomination des chefs de zone qui seront bientôt nommés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

444 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 5 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)

Le fonds mondial exige à SEP-CNLS le recouvrement de 283063 Dollars US,(popularité : 3 %)

Muyinga/Handicapés à l’école,(popularité : 3 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 3 %)

Burundi : Un hôpital couronné par le Président de la république,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 3 %)

Léon Manwangari n’est plus ,(popularité : 2 %)