Casse-tête pour avoir une carte identité dans les communes urbaine de Bujumbura




Par: Isanganiro , vendredi 25 septembre 2015  à 08 : 38 : 29
a

La carte d’identité est un document qui était délivré au niveau des ex- communes devenus actuellement des zones. Un secrétaire de l’ex- commune identifiait la personne à la recherche de sa carte d’identité et c’est l’ex- administrateur qui la signait.

Aujourd’hui les cartes d’ identités sont signés au niveau des nouvelles communes. La procédure commence par l’ identification de la personne à la recherche de sa carte faite par le chef de quartier qui lui donne une sorte de carte appelée « souche » , il la complète, la signe et envoi la personne à la commune pour l’octroi de sa carte par l’administrateur, affirme un des agents de l’ état civil de la zone Cibitoke en commune Ntahangwa .

Il ajoute que d’autres documents comme l’identité complète, la carte de résidence, l’attestation de résidence, l’extrait d’acte de naissance, la publication des bancs sont toujours délivrés à la zone.

Selon toujours cet agent de l’Etat civil de la zone Cibitoke, les nouvelles communes sont submergées par le flux des demandeurs des cartes d’identité et trouve que cette opération d’octroi d’identité devrait retourner au niveau des zones après la nomination des chefs de zone qui seront bientôt nommés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

437 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout



a

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 62 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 25 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 18 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 17 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 9 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

Sit-in du personnel de l’ISTEEBU pour réclamer leurs salaires depuis janvier 2012,(popularité : 4 %)

La mutualité de santé communautaire en décadence,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 3 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 3 %)