Muyinga/Incendie du marché de Karama en commune Gasorwe




Par: Isanganiro , vendredi 25 septembre 2015  à 12 : 33 : 49
a

Le marché du centre de négoce de Karama a pris feu vers 23h de la nuit du jeudi au vendredi, a-t-on appris des sources administratives. Des kiosques en bois estimés à une centaine sont partis en fumée d’après les mêmes sources.

Le montant global de la valeur des marchandises calcinées reste inconnu, on est à l’heure du bilan, d’après Jean Claude Barutwanayo, administrateur de la commune de Gasorwe.

Sur place, des commerçants en détresse regrettent le retard du véhicule anti-incendie, le camion extincteur est arrivé une heure après le début de l’incendie, disent-ils.

La route en mauvais état, les difficultés techniques liées au fonctionnement de ce véhicule, telles sont les raisons avancées par la police pour expliquer le retard de l’intervention. Même lorsqu’on arrive sur terrain, il faut au moins une trentaine de minutes d’installation technique pour que le camion anti-incendie commence son travail proprement dit, apprend-t-on de sources policières.

L’origine de cet incendie reste inconnue d’après les mêmes sources. La protection des marchés pose problème surtout quand les kiosques sont construits en bois et des commerçants mélangeant des marchandises avec des produits facilement inflammables comme l’huile, regrette des policiers.

Ces derniers rappellent que bon nombre de marché de la province Muyinga ont vu les kiosques en bois transformés en matériaux durables comme les briques cuites ou des tôles en métal. Les commerçants ont eux-mêmes contribués pour la transformation de ces marchés comme au chef-lieu de la Province Muyinga, au centre de négoce de Murama, à Mugano de la Commune de Giteranyi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

382 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 10 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 8 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 6 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 6 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 6 %)

La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie ,(popularité : 5 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 5 %)

Cibitoke : Un démobilisé rwandais aux mains des Services National burundais de Renseignement,(popularité : 5 %)

Le gouvernement dit ignorer le plan safisha, la société civile toujours inquiète ,(popularité : 5 %)

Sinunguruza demande aux corps de sécurité de doubler de vigilance aux Al Shebab ,(popularité : 5 %)