Bururi : La sécurité globalement bonne


Le nouveau gouverneur de Bururi dresse un bilan sécuritaire positif de cette province ces deux dernières semaines. Cependant, quelques cas de suicide sont à déplorer.



Par: Isanganiro , vendredi 25 septembre 2015  à 12 : 46 : 46
a

Dans les six communes que compte désormais la province de Bururi à savoir Bururi, Matana, Mugamba, Rutovu, Songa et Vyanda, il n’y a pas vraiment à se lamenter concernant la sécurité, selon Christian Nkurunziza, nouveau gouverneur de cette province.

Cependant, tout n’est pas rose, fait remarquer ce responsable administratif, évoquant des cas d’armes saisies mais aussi des cas de suicides par armes à feu, les unes détenues illégalement.

En effet, un inconnu a tiré dans la commune de Mugamba sans faire de victime. Dans cette même commune, une grenade a été saisie il y a environ deux semaines et le détenteur est incarcéré au cachot de la police de Bururi.

Un fusil de type kalachnikov a été retrouvé à Rusama, zone Ruvumvu de la commune Songa, le détenteur (un domestique de la place) est lui aussi détenu à Bururi depuis le 22 sept. 2015. Deux policiers d’une même position de la commune se sont suicidés tous le 14 de ce mois mais dans des endroits différents. Un pensionné de l’hôpital régional de Bururi s’est également suicidé à l’aide d’une grenade lundi 21 septembre à Myugaro au centre urbain de Bururi. Le samedi 19septembre, un policier en activité avait tiré dans le quartier Gisampara de la ville de Bururi sans faire de victime puis il a été désarmé.

Le gouverneur de Bururi reconnait que des armes pullulent au sein des civiles et promet que l’opération de désarmement va continuer de façon pacifique comme cela se passe déjà à Songa. S’agissant des feux de brousse qui sont également une sorte d’insécurité, le nouveau patron de Bururi promet de faire tout ce qui est en son pouvoir pour arrêter ce phénomène, en collaboration avec l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement(OBPE), le Parquet et les chefs collinaires. Mais, tout commencera par une large sensibilisation, précise le nouveau gouverneur de Bururi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

367 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 50 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 8 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 6 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 2 %)