Mwaro : SOCADE, nouvelle microfinance voit le jour


Une nouvelle micro-finance voit le jour en province Mwaro. La micro-finance Solidarité Citoyenne pour l’Auto-Développement, SOCADE, a été ouverte solennellement ce vendredi au chef-lieu de cette province. La population de cette province y voit une valeur ajoutée au niveau du développement de leur entité.



Par: Isanganiro , samedi 26 septembre 2015  à 20 : 54 : 16
a

Les institutions financières sont très limitées en province Mwaro. Dans cette province créée il y a environ 17 ans, il n’y avait que la COOPEC, la Poste et la banque BGF. Ce 25 septembre 2015 une nouvelle micro-finance dénommée SOCADE a été ouverte solennellement.

Le gérant de cette micro-finance Eloge NISUBIRE dit que la SOCADE travaille surtout avec des agriculteurs et éleveurs. Elle a déjà octroyé des crédits équivalents à 77 millions.

Célestin NINTERETSE, président du conseil d’administration de cette micro-finance, demande à l’administration provinciale de sensibiliser la population de cette province sur l’épargne et l’octroi des micro-crédits par des institutions financières.

Le conseiller principal du gouverneur de cette province, Léonce KWIZERA, dit que c’est un pas de plus en ce qui concerne les institutions financières œuvrant dans cette province.

Il espère que la population va renoncer à l’ancienne pratique de conserver de l’argent à la maison, ce qui va diminuer le vol d’argent dans les ménages. Il demande aux investisseurs d’amener leurs capitaux dans cette province.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

351 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 6 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 6 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

UB : Des nominations objets de remous,(popularité : 4 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

Bubanza : HONYORA UKARABE, un dispositif pour le lavage des mains ,(popularité : 3 %)

La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 3 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 3 %)