Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Muyinga/Les manuels scolaires se font toujours attendre pour l’école fondamentale




Par: Isanganiro , mardi 29 septembre 2015  à 13 : 59 : 40
a

Les élèves se présentent dans les classes depuis plus d’une semaine, mais les enseignants n’ont pas encore commencé à enseigner les programmes de la 9eme année, a-t-on constaté sur certains établissements du centre urbain de Muyinga.

On a peur des conséquences de cette oisiveté des enfants qui passent des jours et des jours à se présenter à l’école sans rien faire, s’inquiète un parent. Si nos enfants sont abandonnés à eux-mêmes pendant près de deux semaines, les jeunes adolescents peuvent acquérir de mauvais comportements, poursuit-il.

Les élèves quant à eux s’indignent contre les enseignants les contraignant à rester à l’école sans rien faire, on est comme des prisonniers, déclare un élève du collège de la COMIBU Muyinga invoquant son droit à l’éducation et réclame donc le début effectif des leçons.

En l’absence des manuels scolaires, les enseignants n’en peuvent rien

Des livres des élèves et ceux des enseignants ne sont pas encore disponibles, a-t-on appris des enseignants. Pour pouvoir dispenser des cours, l’élève doit avoir son manuel, or jusqu’à l’heure actuelle, les directeurs hésitent ὰ fournir ces manuels, regrettent les mêmes enseignants. Les directeurs communaux de l’enseignement ont reçu les matières à enseigner sur des clé USB, les directeurs sont invités à les imprimer et faire des photocopies, a-t-on appris d’une source à la direction provinciale de l’enseignement en province de Muyinga.

La matière disponible sur clé USB peut être enseignée pendant trois semaines en attendant que les livres parviennent aux écoles, poursuit la même source.

Cette manière de diffusion des supports pédagogiques est très onéreux, estiment les directeurs des écoles affirmant qu’ils devront obliger aux parents de contribuer financièrement dans la multiplication de ces manuels même si l’enseignement est dit gratuit à l’école fondamentale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

126 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 11 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 10 %)

A quand le retour du Lycée Vugizo dans ses bâtiments ?,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 9 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 8 %)

Le Burundi accueille plus de 37 000 rapatriés dès le début du mois de mai,(popularité : 8 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 8 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 8 %)