Nyanza-lac : Plus de vingt personnes arrêtées


23 personnes originaires des communes Isare et Muhuta respectivement dans les provinces de Bujumbura et de Rumonge ont été arrêtées dans la commune Nyanza-lac ce lundi 28 septembre. Alors qu’elles étaient soupçonnées de rejoindre des groupes armés qui se constitueraient en Tanzanie, les enquêtes policières ne sont pas encore concluantes.



Par: Isanganiro , mardi 29 septembre 2015  à 20 : 10 : 11
a

Selon une source administrative à Nyanza-lac, 18 de ces personnes ont été arrêtées au niveau de la rivière Rwaba dans un contrôle policier. La police de Nyanza-lac dit les avoir trouvées toutes originaires de la commune Isare dans la province de Bujumbura, ce qui a provoqué des interrogations sur leur destination dans un même véhicule de type hiace de l’agence de voyage"Makamba express".

L’explication qu’ils allaient se faire embaucher dans la compagnie chinoise qui bitume la route Mugina-Mabanda-Nyanza-lac sans ordre de mission n’a pas convaincu, ce qui a valu leur arrestation.

Les cinq autres sont tous de jeunes humanistes originaires de la commune Muhuta en province Rumonge. La police les a interceptés au niveau de Gasaba en zone Kabonga de cette commune de Nyanza-lac en possession des boites de conserve de la FDN selon une source sur place.

Interrogés, ils ont déclaré qu’ils rendaient visite à leur grand-père de Nyabigina alors qu’ils avaient déjà dépassé cette localité. Ils n’ont pas pu ni fournir le nom de leur grand-père pour vérification ni l’utilité des diplômes et autres papiers qu’ils avaient et ont été conduits au cachot.

J.Claude Nduwimana, administrateur communal de Nyanza-lac, de même que la police à Makamba indiquent que la police et l’administration de Nyanza-lac ont escorté les 18 ce mardi matin jusque chez eux pour vérifier s’ils ne sont pas des malfaiteurs et leur permettre d’aller s’établir temporairement en province Makamba.

Les cinq autres humanistes restent toujours sous interrogatoire à Nyanza-lac. Le commissariat régional de police dans le sud du Burundi promet leur libération s’ils prouvent leur innocence.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

275 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 82 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 12 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 8 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 6 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 4 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 4 %)

Musaga : la tension monte !,(popularité : 3 %)