Bujumbura : Pas de poursuites judiciaires à l’endroit des manifestants contre le 3è mandat


Cette annonce a été faite ce mardi par le Gouverneur de la Province de Bujumbura. C’était lors de la réunion de sécurité tenue en zone Muyira de la commune Kanyosha.



Par: Isanganiro , mercredi 30 septembre 2015  à 07 : 20 : 35
a

Selon le Gouverneur de la Province de Bujumbura, le Chef de l’Etat a déjà amnistié tous ceux qui ont participé dans les manifestations contre sa candidatures aux présidentielles du mois de juillet.

Le Gouverneur de la province de Bujumbura l’a dit ce mardi à Muyira lors d’ une réunion de sécurité à l’endroit des administratifs, les chefs de services et natifs, une journée après une attaque d’un groupe armé contre la position policière de Muyira.

Nadine GACUTI faisait suite aux inquiétudes soulevées par le Député Adolphe BANYIKWA , qui a parlé des listes des personnes à arrêter pour avoir participé dans des manifestations.

Cette autorité provinciale a donc interpelé toute personne qui vivrait en cachette de comprendre que personne n’est poursuivi.

Elle invite cependant ceux qui sont inquiétés de vaquer librement à leurs activités génératrices de revenue.

Au cours de cette réunion de sécurité, les habitants de la commune kanyosha ont été également interpelés à la sauvegarde de la paix et de la sécurité.

Le commandant de la première région militaire le Colonel NGENDABANKA Marius a demandé aux natifs de kanyosha d’œuvrer dans le cadre de la quadrilogie pour combattre les groupes armés qui sèment la terreur ces derniers jours dans la province de Bujumbura.

Ce dernier d’ajouter que ces malfaiteurs ne visent que ternir l’image de cette province et empêcher les activités de développement communautaires.

Cette réunion a vu la participation des honorables Sénateurs et Députés élus dans la circonscription de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

965 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 5 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)