Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Muyinga-De nouvelles arrestations de présumés rebelles




Par: Isanganiro , mercredi 30 septembre 2015  à 14 : 00 : 59
a

Plus d’une dizaine de personnes soupçonnées d’être membres de mouvements rebelles sont détenues depuis vendredi dernier à la police judiciaire du commissariat de Muyinga, apprend-on d’un défenseur des droits humains.

Ces personnes, au nombre de 13 étaient parties pour le Rwanda à la recherche d’un travail rémunéré avant d’être appréhendées par la police rwandaise qui les a pris pour des irréguliers, souligne-t-on.

La police rwandaise les a toutes rasées avant de les refouler via le lac Rweru poursuit la même source. Ces personnes avec des têtes rasées ont inquiété les pêcheurs et les militaires en poste sur le lac Rweru en commune de Giteranyi.

Les agents de sécurité ont suspecté ces jeunes gens d’être des membres de groupes armés venus perturber la tranquillité du pays, déclare-t-on. Par la suite, le service national de renseignement (SNR) à Muyinga les a entendus depuis samedi dernier avant de les mettre à la disposition de la police judiciaire.

Melchior Nsabumuganwa, représentant la ligue des droits de l’homme Iteka en province Muyinga, s’inquiète quant à lui des conditions de détention de ces individus. Leurs proches ne sont pas du tout informés sur ces arrestations.

« Dans les cellules, ces hommes en garde à vue ne bénéficient d’aucune assistance en nourriture et risquent de crever de faim », regrette-t-il.

Il serait bon que leurs familles soient informées dans les brefs délais ou que les enquêtes se fassent rapidement afin de les relâcher si leur innocence est conclue, demande-t-il. Selon un officier de la police judiciaire, les enquêtes se poursuivent et les innocents pourraient être libérés incessamment.

Les 13 détenus sont originaires des provinces de Ngozi en communes Tangara et Nyamurenza, Muyinga dans Giteranyi, Gashoho et Gasorwe et Kirundo, signale-t-on. Depuis juin, une quarantaine d’individus ont été arrêtés et conduits à la prison centrale de Muyinga, soupçonnés de participation aux groupes armés qui se prépareraient à attaquer le Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

317 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 14 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 14 %)

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 14 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 13 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 13 %)

Cibitoke : Les points d’entrées au Congo sur la Rusizi fermés,(popularité : 13 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 13 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 13 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 13 %)

Dix mois à la tête de l’Amisom, Lt Gen Ntigurirwa Silas donne son bilan ,(popularité : 13 %)