Vol à l’ETS de Kamenge


Une somme d’environ 10 millions de francs Bu a été volée dans la caisse de l’économat de l’école technique secondaire de Kamenge. L’incident s’est produit au cours de la nuit de mardi.



Par: Isanganiro , mercredi 30 septembre 2015  à 21 : 43 : 57
a

Des bandits armés ont volé à l’ETS (école technique secondaire de Kamenge). Selon les informations recueillies auprès des sentinelles, le vol a été commis vers 2 heures du matin de ce mercredi

L’économe de l’ETS dit qu’elle a reçu un coup de fil vers 3 heures après le vol. Elle indique que ce sont parmi les veilleurs de l’école qui lui ont annoncé cette mauvaise nouvelle. Arrivée dans son bureau de l’économat, elle a constaté qu’au moins dix millions de francs bu qui étaient dans la caisse ont été emportés. Elle souligne qu’aucun autre matériel de bureau comme ordinateur n’a été touché.

A cette école, la porte principale avait été défoncée ainsi que les deux autres dont celle de l’économat.

Une vingtaine de sentinelles dont celui du bloc administratif de l’école et celui des classes avaient été arrêtées pour question d’enquête. Parmi elles, un vieil homme de plus de soixante ans qui dit que les bandits avaient comme armes les fusils, les grenades et les machettes. Il raconte qu’ils leur ont intimé l’ordre de se coucher par terre et les ont ensuite conduits dans une des caves de l’établissement où ils ont été ligotés et gardés par certains de ces bandits.

Un autre veilleur fait remarque qu’il y avait des bandits qui portaient des uniformes noir et blanc des élèves de l’ETS au moment où d’autres avaient déshabillé les veilleurs pour porter leurs vestes afin de ne pas éveiller l’attention des autres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

527 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 12 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 7 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 6 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 6 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 6 %)

L’Etat Major de l’armée fait le bilan de la situation sécuritaire au Burundi ,(popularité : 6 %)

France 24 absent au menu jeudi soir : Star Times et ARCT s’expliquent, l’armée tranquillise ,(popularité : 6 %)

Burundi : Il est libre après une semaine de détention en RD Congo ,(popularité : 6 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 6 %)

Bujumbura : Du matériel militaire saisi par la police,(popularité : 6 %)