L’Aprodh déplore l’augmentation de prisonniers ces derniers jours suite aux tensions politiques




Par: Désiré Nimubona , vendredi 17 février 2012  à 16 : 02 : 27
a

Le président de l’Aprodh Pierre Claver Mbonimpa s’insurge contre la multiplication des prisonniers politiques ces derniers jours suite à l’arrestation des membres des partis de l’opposition burundaise.

L’Aprodh souligne que, depuis le mois de juin 2011, les effectifs des prisonniers sont passés de 6.000 à 10.000, avec début février 2012.

Selon le président de l’Aprodh, même ceux qui viennent de purger un quart de leur peine et qui se sont bien comporté en prison ne sont pas relâchés, ce qui contribue aussi au surpeuplement des prisons.

La société civile avait souligné, il y a quelques mois, des cas d’exécutions extrajudiciaires des membres des partis de l’opposition, surtout les FNL fidèles d’ Agathon Rwasa.

Les Nations Unies avaient, de leur coté, évoqué au moins une cinquantaine d’exécutions extrajudiciaires en 2011, la majorité étant les membres du FNL pro- Agathon Rwasa.

Le président de l’Aprodh souligne que certains sont tués par certains agents des forces de l’ordre, tandis que certains autres sont mis en prison sur fond d’atteinte à la sécurité de l’Etat.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

545 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 3 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 2 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 2 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 2 %)

Trois leaders de la société civile portent plainte contre Rema FM au CNC,(popularité : 2 %)

Le nouveau locataire de Mpimba n’est qu’ une goute d’eau dans l’océan,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)

3 journalistes menacés au Burundi ,(popularité : 2 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 2 %)

Les femmes juristes s’intéressent aux veuves,(popularité : 2 %)