Bubanza huit personnes tabassées par des Imbonerakure


Le gouverneur de la province Bubanza met en garde tout détenteur d’une arme. Tharcisse Niyongabo l’a dit lors d’une réunion de sécurité tenue par le président du sénat burundais au chef-lieu de la province c’était ce mardi.On venait justement de débusquer un tas d’armes dans un ménage de la colline Ruvumvu tout près du chef lieu de la province. Les vrais détenteurs de ces armes ont échappes de justesse mais les présumés complices ont failli être lichés par les Imbonerakure en présence des policiers.



Par: Isanganiro , jeudi 1er octobre 2015  à 13 : 00 : 55
a

C’était vers 15 heures de ce mardi quand une échauffourée a éclaté sur la colline Ruvumvu tout près du chef lieu de la province Bubanza. Dés résidents de la colline venaient de découvrir des armes dans un ménage : deux fusils de type karashinkov, quatre chargeurs garnis et trois grenades. Un véhicule de type TI qui venait de déposer ces armes était déjà parti lorsque les policiers, alertés par des Imbonerakure de cette colline sont arrivés sur les lieux. Deux élèves de formation pédagogique au lycée Bubanza, sont accusés d’être les vrais détenteurs de ces armes, selon le commissaire provincial de la police à Bubanza. Ils auraient été avertis par certains voisins.

Ces deux suspects étaient arrivés sur les lieux la veille. Les habitants de Ruvumvu, dont des Imbonerakure, les avaient suspectés et les avaient suivis de près. ‘’C’est dommage que ces malfaiteurs m’ont échappés ; mais je remercie tout de même la population qui m‘a averti même si c’était un peu tard’’, a déploré le commissaire de police qui a affirmé avoir arrêté huit complices dont une femme.

Ces complices ont alors subit le sort qu’allaient subir les présumés coupables selon un policier rencontré sur place et qui assistait, tout comme ses collègues, aux violations que subissaient les victimes qui ne cessaient de clamer leur innocence. Ils ont été sérieusement battus par des Imbonerakure de la colline Ruvumvu. Il a fallu l’intervention d’autres policiers pour sauver ces gens qui ont été par après conduits au cachot de police judiciaire de Bubanza.

L’incident est survenu à Ruvumvu au moment où, à quelques mètres, au chef lieu de la province, dans la grand-salle du Centre pastoral se tenait une réunion de sécurité envers tous les élus locaux, les représentants des confessions religieuses, les représentants des partis politiques et les forces de l’ordre. Une réunion qui était tenue par le président du sénat burundais. Les participants à la réunion ont affirmé que la sécurité est globalement bonne sauf quelques cas isolés de banditisme.

Cependant, les défenseurs des droits humains déplorent plutôt les actes de criminalité et de port d’armes signalés un peu partout dans les communes. La semaine passée, un homme a volontairement remis un fusil de type karashinkov à Ciya, dans la commune de Bubanza, une personne a été grièvement blessée par balle à Nyamabere dans la commune de Mpanda : un certain Issa Ntukumugongo a été abattu par balle sur la colline Rubira dans la même commune de Mpanda au début de cette semaine, selon Antoine Icihagazeko, représentant l’APRODH en province Bubanza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

413 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 73 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 21 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 6 %)

Y aurait-il une rébellion contre Bujumbura ?,(popularité : 4 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 3 %)

Attentat contre le commandant du 311 ème bataillon commando,(popularité : 3 %)

Acculés à fuire à cause probablement des imbonerakure ,(popularité : 3 %)

Criminalité à Cibitoke : un enseignant tabassé, accusé de sorcellerie à Bukinanyana,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 3 %)

Rukoko : Les liens ne sont pas au rendez vous entre les militaires et les gardiens de vaches,(popularité : 3 %)