Les résidents de Rugazi s’insurgent contre leur chef de zone


Le bureau du chef de zone Rugazi en commune Rugazi province Bubanza a été saccagé et tous les documents éparpillés a l’extérieur d’autres déchirés. Des tracts disant qu’on ne veut plus de lui ont été laissé sur place.



Par: Isanganiro , jeudi 1er octobre 2015  à 13 : 29 : 30
a

Très tôt le matin de mardi, les gens qui s’étaient levés pour vaquer à leurs activités quotidiennes ont été surpris de voir beaucoup de paperasses éparpillées devant le bureau de chef de zone Rugazi, un bureau sis àTebero. Le même bureau a été endommagé, la porte défoncée.

Certains documents d’André Ngiriye, chef de zone Rugazi ont été déchirés, d’autres ont été emportés par les malfaiteurs selon les sources sur place à Tebero. Devant ce même bureau saccagé, on y a laissé des tracts disant : « Turiyamirije intwaro ya chef de zone nta terambere yigeze atuzanira nta kiringo kigira gatatu dukeneye. » (Nous ne voulons pas de ce chef de zone, on n’a rien bénéficié de rien, nous n’avons pas besoin de son 3è mandat).

L’administrateur de la commune Rugazi n’a pas voulu expliquer les faits, elle nous a recommandé d’attendre les enquêtes. Les sources sur place à Tebero précisent cependant que la population refuse ce chef de zone au moment où il avait été élu dans le conseil communal tenu dimanche tout comme ses deux autres condisciples.

Certains habitants de Rugazi se demandent pourquoi on peut leur imposer un chef qu’ils ne veulent pas alors qu’ils devaient plutôt être invités à voter leurs dirigeants.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

298 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 11 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 10 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 7 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 7 %)

La restriction des libertés publiques n’est qu’une perception, Laurent Kavakure ,(popularité : 7 %)

Makamba : Le frère de Gahimbare plaide pour sa sécurité ,(popularité : 7 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 6 %)

Des manifestations aux allures de violences ciblées ,(popularité : 6 %)

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes ,(popularité : 6 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 6 %)