SRDI s’engage à dénouer la crise au sein des groupements des riziculteurs de Gihanga


Un conflit divise les riziculteurs de Gihanga sur fond de contestations des Présidents des groupements dont le mandat a expiré. Le Directeur Général de la SRDI a été sollicité pour résoudre la crise.



Par: Isanganiro , vendredi 2 octobre 2015  à 11 : 14 : 08
a

Selon BUTOYI Terence Novis Directeur Général de la SRDI, cette Société est au courant de l’existence de mésententes au sein de la filière rizicole à Gihanga .

Il souligne qu’en ce qui les groupements sont gérés de manière autonome et que le role de la SRDI se limite à les accompagner ; qu’en définitive ces riziculteurs ont le dernier mot.

Le Directeur Général de la SRDI explique que les élections des responsables des groupements a tardé suite au désengagement de FAO qui finançait et encadrait l’ancien système d’organisation des riziculteurs.

BUTOYI Terence Novis dit que la PRODEFI qui compte prendre la relève, préfère que ces groupements des riziculteurs deviennent des Coopératives.

Mais ce qui gêne les riziculteurs de Gihanga est que les Représentants des groupements sortants, sont ceux-là qui ont suivi la formation pour gérer ces coopératives, alors que leurs deux mandats ont expirés, ajoutent-ils.

Ils demandent que ces Présidents des groupements sortant ne se fassent pas élire pour le troisième mandat car le règlement d’ordre intérieur ne le leur autorise pas et que les élections des nouveaux représentants soient organisées dans les plus brefs délais.

BUTOYI Terence Novis répond aux doléances de ces riziculteurs. Il informe que ces élections seront organisées au cours de ces mois d’Octobre et de Novembre et leur demande de se préparer pour élire ceux capables de développer la filière rizicole.

Le Directeur Général de la SRDI indique cependant qu’en collaboration avec PRODEFI qui va financer le nouveau système et le Gouvernement du Burundi, ils comptent analyser si oui ou non les représentants des anciens groupements des riziculteurs pourraient se faire réélire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

163 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 27 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 15 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 7 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 3 %)

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève ,(popularité : 3 %)

Voitures « Hello taxi » empêché de rouler au Burundi ,(popularité : 3 %)

L’hôpital communautaire de Kigutu a tout sauf l’électricité,(popularité : 3 %)

PAFE ferme ses portes au moment d’une forte demande de documents,(popularité : 3 %)