Le ministre de la coopération Burundaise accuse le Rwanda de soutenir certains putschistes


Le Burundi accuse le Rwanda, pays voisin, d’appuyer certaines des gens qui ont tenté un coup d’Etat au mois de Mai dernier. Selon le ministre de relations extérieures ce pays hébergerait même des groupes armés. L’exemple est celui du groupe qui a attaqué le pays le 11 Mai qui provenait du Rwanda selon Alain Nyamitwe.



Par: Isanganiro , vendredi 2 octobre 2015  à 11 : 57 : 29
a

Le ministre de la coopération Alain Aimé Nyamitwe reproche le Rwanda de continuer à soutenir les gens qui ont voulu renverser les institutions le 13 Mai. Selon le ministre de la coopération, ces gens poursuivent leur plan dans le même pays. Dans une interview accordée à la VOA, Alain Nyamitwe dit qu’ils détiennent des informations selon lesquelles ce pays continue à faciliter les recrutements et les entrainements militaires.

Le ministre des relations extérieures a rappelé la récente attaque du 11 Juillet par un groupe armé. Ce groupe est passé par la frontière Burundo-rwandaise à travers la commune Kabarore de la province Kayanza, a –t-il précisé. Dans la même interview, Alain Nyamitwe a affirmé que ces gens avaient reçu une formation militaire dans le pays où ils s’étaient exilés.

Le ministre de la diplomatie Burundaise a aussi précisé qu’ils ont demandé aux Nations unies d’envoyer les experts au Rwanda pour collecter les preuves de l’implication du Rwanda dans la crise Burundaise. Alain Nyamitwe dit qu’ils ont également demandé à ce que ce pays voisin puisse faciliter le travail de ces experts. Ceci pourra permettre de dénouer les mésententes entre les 2 pays, a-t-il noté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

594 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Sommet USA-Afrique : La question des mandats tombe parmi les premières,(popularité : 4 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 4 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 4 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre,(popularité : 3 %)

Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions,(popularité : 3 %)

L’opposition et les alliés du pouvoir appellent le gouvernement à reprendre le dialogue,(popularité : 3 %)

Les résultats provisoires des provinces en temps réels : Muyinga,(popularité : 3 %)

La cour constitutionnelle valide les sénatoriales du 24 juillet 2015,(popularité : 3 %)

Seul un dialogue inclusif permettra des élections inclusives en 2015 ,(popularité : 3 %)