Les écoles fondamentales en difficultés 2 semaines après la rentrée scolaire




Par: Isanganiro , samedi 3 octobre 2015  à 15 : 24 : 30
a

La situation des écoles fondamentales en province de Gitega restent alarmante, confrontées au problème crucial de manque de documents pédagogiques, dont les livres du maître et de l’élève.

A ce propos, certains directeurs disent qu’après la formation, les professeurs sont rentrés avec une clé USB contenant tous ces livres et affirment qu’au ministère on leur a demandé de faire imprimer cela eux-mêmes, c’est-à-dire avec leur argent.

Ces directeurs disent qu’ils ont été obligés de convoquer des réunions avec les parents afin de leur demander de payer chacun pour son enfant la facture de l’impression de tous les livres dont un élève a besoin.

De leurs parts, les parents estiment que le gouvernement leur a menti en parlant de gratuité scolaire au moment où ils sont incapables de se procurer de tout cet argent.

A part ce manque de documents pédagogiques, ces écoles sont également confrontées au problème de manque de salles de classe dont plusieurs ne sont pas encore achevées, ainsi que leurs équipements tels que les bancs pupitres.

Les responsables de l’éducation dans cette province se réservent de tout commentaire. Philibert Habonima, directeur communal de l’enseignement en commune Gitega, dit qu’il ne peut rien dire à propos des écoles fondamentales.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

164 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par bosco   ce  samedi 3 octobre 2015   à 22 : 49 : 16

c’est grave n’est pas à Gitega seulement même à Cibitoke,les Parents doivent payés l’argent d’imprimer ces leçons qui étaient en flash USB



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 4 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Le DCE sacrifie certains cours au lycée communal Cabara pour des intérêts inavoués,(popularité : 2 %)

Rumonge : L’enseignement en crise,(popularité : 2 %)

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »,(popularité : 2 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 2 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 2 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 2 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 2 %)