Troubles au sein de la prison centrale de Gitega




Par: Isanganiro , lundi 5 octobre 2015  à 21 : 35 : 29
a

Les présumés auteurs du putsch manqué du 13 mai 2015 détenus à la prison centrale de Gitega ont été de nouveau perturbés par l’administration pénitentiaire accompagnée du commissaire régional de la police mais aussi du commissaire provincial et celui du service national de renseignement à Gitega avec une cinquantaine de policiers lourdement armés.

Vers 10h ces hauts gradés de la police sont entrés à l’intérieur de la prison en compagnie des policiers armés. Ils ont alors trouvé les putschistes à la cours intérieure où ils faisaient du sport.

S’adressant au Général Cyrille Ndayirukiye, le commissaire régional de la police lui a dit qu’ils voulaient les placer dans des cellules où ils seront à 4 et que les clés de ces cellules seront gardées par le commissaire régional, Thaddée Birutegusa. Le Général s’est fâché et ils ont commencé à se lancer des insultes.

Selon une source policière, les autres prisonniers s’y sont opposés et ont commencé à jeter des pierres sur les policiers et même à l’extérieur de la prison provoquant un arrêt momentané des activités.

Selon toujours des informations en provenance de la prison, le Major Élie Bapfutwabo un des prisonniers putschistes a été blessé par une pierre dans ce désordre.

Pour les familles de ces prisonniers les autorités veulent à tout prix éliminer physiquement les leurs et demandent qu’on les laisse tranquilles et atteindre le procès. Ces familles s’étonnent de voir les autorités policières aller donner des ordres dans la prison.

Dans l’entre temps, un camion de la police remplis de beaucoup de policiers est arrivé à Gitega en provenance de Bujumbura dans le but de renforcer la sécurité de la prison car la police aurait reçu des informations selon lesquelles il y aurait un groupe d’hommes armés aurait une mission de libérer les putschistes par force.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

595 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 4 %)

Kayanza manque de terres cultivables ,(popularité : 2 %)

Viol contre les élèves à Bubanza, un crime impuni,(popularité : 2 %)

CVR : Les attentes devraient être inclusives ,(popularité : 2 %)

Incendie au marché de Bujumbura : un rapport d’enquête dans deux mois,(popularité : 2 %)

Hassan Ruvakuki : De la perpetuité à trois ans ! ,(popularité : 2 %)

Un journaliste de la RPA a perdu le procès ,(popularité : 2 %)

Probable injustice dans la justice ,(popularité : 2 %)

Kivyuka : Les assassinés ré-assassinés,(popularité : 2 %)

Il est onvoqué par le Parquet de Makamba,(popularité : 2 %)