Climat toujours tendu à la prison de Gitega




Par: Isanganiro , mardi 6 octobre 2015  à 13 : 23 : 55
a

Le matin de ce mardi 6/9/2015, un impressionnant dispositif de policiers du GMIR commandé par le commissaire de police Ayubu a passé la nuit à Gitega et matin attendait les ordres pour pénétrer à l’intérieur de la prison.

Toutes les routes passant devant cette prison avaient été barrées ; seules les autorités provinciales, les défenseurs des droits de l’homme ainsi que les journalistes avaient l’autorisation de passer.

Les négociations se sont déroulées au bureau du directeur de la prison entre les autorités policières qui voulaient à tout prix entrer dans la prison pour mettre à l’isolement les 28 putschistes qui y sont incarcérés et les défenseurs des droits de l’homme notamment la Ligue Iteka et la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme.

Ces défenseurs des droits humains ont montré que les dégâts seraient énormes si la police entre de force dans cette prison, au vu de la tension et la situation de grève qui y règne toujours. Les prisonniers ont même entonné l’hymne nationale avant de déclarer qu’ils étaient prêts à mourir.

Après une heure de négociations, les autorités policières et militaires ont quitté la prison immédiatement. Les informations glanées auprès de sources policières font état d’une mésentente entre les militaires et les policiers




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

743 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ngaruko idrissa   ce  mardi 6 octobre 2015   à 14 : 53 : 14

comme le disait autre fois la rdio isanganiro :"Inama isumba ingimba." mbega abo bantu ko basanzwe bapfunzwe Nkurunziza murundi akaba yaraye arivumereye ko urubanza rwabo rwonyaruka, none ga yavuze ko babacira urwo gupfa intahe itarasasa ?????????? ariko abamuyoboka bumvira hehe vraiment ! mbega hoho nya butungane bwo buri hehe ? za manza zahora zicibwa ikibiriraho badakurikije n’ama normes mpuzamakungu,ubu bwaciye bwuzingamika urubanza kugira babubakire bakoresheje mwe na bwabuhinga bwabo bwa torture basigirwa na wa mu Dagi Adolphe Hitler kugira bazobungirwe muri utwo tu cellules bagire ngo ni indwara zabafatiyeyo. Ewe Mukama Mana ya yezu Kristu nutabare Uburundi birishuye kweli turabe ryize utugirire ikigogwe lumwe watabara bene Islaeli ukabakura mu buja bwa Pharaon.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 82 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 26 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 7 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 4 %)

Attentat contre le commandant du 311 ème bataillon commando,(popularité : 4 %)

Criminalité à Cibitoke : un enseignant tabassé, accusé de sorcellerie à Bukinanyana,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Plus de quatre millions volés dans la coopec à Buganda,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 3 %)

Y aurait-il une rébellion contre Bujumbura ?,(popularité : 3 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 3 %)