35 ,8 % des maisons au Burundi sont couvertes en paille


Ce 6 Octobre 2015, le monde célèbre la journée mondiale de l’habitat. Cette journée intervient au moment où les habitations tant en mairie de Bujumbura qu’à l’intérieur du pays ne sont pas décentes malgré des améliorations.



Par: Isanganiro , mardi 6 octobre 2015  à 16 : 59 : 23
a

Selon les données de l’Institut des Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU) sur l’habitation au Burundi dans son rapport de 2008 rendu public en 2011, l’on distingue la maison couverte en paille avec 35 ,8 % sur l’ensemble du territoire suivie de la tôle avec 33,1% et la tuile locale avec 25,6% . En milieu urbain 77,6% des habitations sont couvertes de tôle contre 28,6% en milieu rural.

A coté de cette typologie, l’ISTEEBU a trouvé que l’habitat isolé prédomine avec 63,4% des ménages, vient ensuite le rugo par 28,8% de ménages. Ainsi, cet Institut s’est rendu compte que le rugo est préféré en province Mwaro (au centre du Burundi) avec 73,4% des habitations, la maison isolée est présente surtout en province Bubanza (à l’ouest) en proportion de 82,9%. S’agissant des immeubles d’appartements, la Mairie de Bujumbura prend le devant avec 1,3% ; la Mairie se classe également première en bâtiments à plusieurs logements.

D’après toujours ce rapport, le pavement des habitations est couvert à 85 % de terre suivie de loin par le ciment à 8,1% et l’éclairage a été multiplié par 8 depuis 1990.

Parler de l’habitat c’est évoquer également l’approvisionnement en eau potable. Au regard de cette variable de l’habitat, l’ISTEEBU annonce qu’en 2008 en milieu urbain, le robinet public était le plus utilisé suivi par l’eau du robinet extérieur ainsi que l’eau du robinet intérieur. En milieu rural, la source aménagée vient en tête avec 50,8% des habitations puis celle non aménagée, vient enfin l’eau du robinet public. Ces statistiques révèlent qu’en 2008 88,4% des habitations avaient accès à l’eau potable provenant du robinet intérieur, du robinet extérieur, de la borne fontaine et de la source aménagée.

Nul ne pourrait célébrer la journée de l’habitat sans parler de lieu d’aisance. Ce rapport de 2008, montre qu’en milieu rural, le WC extérieur collectif prédomine alors qu’en milieu urbain le WC extérieur collectif vient en tête avec 51, 1 % ce qui, selon toujours le rapport montre que 2,1% des habitations sont dépourvus de WC.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

186 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 28 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 17 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 6 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 4 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 2 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 2 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 2 %)