La session parlementaire ouvre ses activités d’octobre


C’est ce lundi que l’assemblée nationale du Burundi a officiellement ouvert ses activités pour la session ordinaire d’octobre. Les nouveaux élus de la chambre basse du parlement revenaient de leurs vacances de septembre, un mois qui n’a pas été réservé qu’au repos selon le numéro un de l’assemblée nationale.



Par: Isanganiro , mardi 6 octobre 2015  à 21 : 48 : 47
a

Dans son discours d’ouverture, l’Honorable Pascal Nyabenda a indiqué que les députés ont réalisé plusieurs activités. Il évoque celles relatives à la représentation du peuple, au renforcement des capacités et à la diplomatie parlementaire.

Pour cette troisième rubrique d’activités notamment, le président de l’assemblée nationale a rappelé qu’en date du 15 septembre, il a reçu en audience l’Ambassadeur Stuart Symington, Secrétaire Général adjoint chargé des affaires de sécurité au Département d’Etat américain.

« Au cours de l’entretien avec cet éminent hôte, … nous avons discuté de la situation sociopolitique du moment », précise-t-il. Un jour avant, soit le 14 septembre, il a participé à la foire-exposition des produits kényans qui avait été organisée sous le thème : « Prospérité partagée et partenariat entre le Burundi et le Kenya. L’activité s’inscrivait dans le cadre de la consolidation de l’amitié entre les deux pays, le Burundi et le Kenya.

Une délégation de l’assemblée nationale a également participé, du 28 août au 04 septembre, à la quatrième conférence mondiale des présidents de parlements tenue à New-York aux Etats Unis d’Amérique.

D’autres activités liées à la diplomatie parlementaire ont eu lieu selon M. Nyabenda, en République Unie de Tanzanie, au Kenya, en Belgique, etc.

La session parlementaire d’octobre qui vient de débuter ses activités est dite « session budgétaire », un des grands projets de loi qui seront débattus concerne en effet la loi budgétaire édition 2016. C’est habituellement au cours de cette période d’activités parlementaires que les élus du peuple procèdent à l’amendement de ce projet.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

411 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 9 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 4 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 4 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 4 %)

L’opposition burundaise contre les relations Burundo-Iranienne ,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 4 %)