Burundi : Ils risquent une peine à perpétuité.

mercredi 15 mars 2017  13 : 35 : 47

L’officier du ministère public dans le procès des prévenus poursuivis dans l’attaque contre le chef de l’état major de l’armée burundaise au cours de l’année 2015 demande la perpétuité contre trois militaires ainsi que 20 ans de prison pour deux gardiens de la compagnie de gardiennage kk Security. Devant le tribunal de grande instance de Muha dans sa chambre criminelle en itinérance à Gitega de ce mercredi, l’avocat de la défense ainsi que les prévenus demandent l’acquittement arguant que la charge est un montage qui a été orchestré par le service national de renseignement.


Twitter cette brève

Votre réaction sur la brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.